Grom Hellscream

En tant que chef du Clan Warsong, Grom Hellscream était un des Orcs les plus puissants de Draenor. C'était un Maître-Lames exceptionnel et d'une brutalité inouïe. Déjà animé d'une soif de bataille exceptionnelle, celle-ci décupla chez Grom après que le pacte fût passé entre Ner'zhul et l'archidémon Kil'jaeden.

Il participa à la Première Guerre sous les ordres de Gul'dan mais se retrouva ensuite bloqué en Azeroth après la destruction du portail menant à son monde, Draenor. Aussi, il rejoint Thrall lorsque celui-ci décide de libérer son peuple, alors retenu dans des camps d'internement par les humains. Il suivra également Thrall après que celui-ci aura vu Medivh en songe, lui indiquant de se diriger vers Kalimdor.

Là bas, il tomba de nouveau sous l'influence de la Légion Ardente en buvant le sang de Mannoroth, seule solution pour vaincre le demi dieu elfe Cenarius. Il fût alors sauvé de justesse grâce au secours de Thrall et de l'Archimage humaine Jaina Portvaillant.

Finalement, il se sacrifia lors d'un combat singulier (que l'on peut voir dans la cinématique de fin de campagne des Orcs dans Warcraft III) contre Mannoroth, dans lequel le démon et lui trouvèrent la mort. Durant ce combat, on voit bien la hache de Grommash, Hurlesang, dans le ventre de Mannoroth, mais la blessure fatale du champion Orc est invisible. On suppose que Mannoroth et lui étaient liés d'un lien spirituel : si l'un meurt, l'autre aussi.