Les Hauts-elfes

Hauts-elfes

Suite à la destruction du Puits d'Éternité et de la chute de leur capitale au coeur du Maëlstrom, les survivants Quel'Dorei furent bannis de Kalimdor par les Elfes de la Nuit, et rejoignirent les rivages d'Azeroth. Libérés des lois de leurs cousins adeptes du druidisme, les Hauts-elfes continuèrent à assouvir leur penchant pour les Arcanes. Ils fondèrent ainsi le royaume de Quel'Thalas, embrassant la lumière du Soleil, plutôt que celle de la Lune. Néanmoins, afin de garder leurs activités magiques hors du regard de la Légion, les Hauts-Elfes érigèrent des pierres runiques tout autour de leur nouveau foyer. Ils firent connaissance avec les différents peuples d'Azeroth, comme les humains, auxquels ils n'attachèrent que peu d'importance, mais à leurs frontières se dressait le puissant empire des trolls Amani, peuple indigène du nord de Lordaeron. Depuis leur rencontre, ils devinrent ennemis jurés. Les humains d'Arathor proposèrent alors leur aide, promettant d'offrir les services de son armée en échange de la formation de quelques-uns d'entre eux aux magies arcaniques. Les trolls furent dispersés, et Quel'Thalas fut englobée dans l'Alliance. Les Quel'Dorei évitèrent autant que possible de participer aux conflits, mais l'entrée des trolls dans la Horde leur fit clairement comprendre que les jours de paix de leur royaume étaient comptés. Ce n'est que lorsque la Horde menaça les frontières de Quel'Thalas et corrompit une pierre runique que la fureur des Hauts-Elfes se libéra. La menace de la Horde éliminée, les Quel'Dorei commencèrent à se renfermer sur leur royaume, reprochant à l'Alliance la perte de nombreuses forêts si chères à leurs coeurs.

Afin de satisfaire leurs besoins croissants en énergie magique, les Quel'Dorei, privés du Puits d'Éternité, en créèrent une pâle copie grâce à une fiole de son eau. Ils le baptisèrent le Puits de Soleil, irradiant tous les elfes à travers Azeroth de sa magie. Grâce à cette nouvelle source, les Elfes se renforcèrent, bâtirent Lune d'Argent, leur capitale, ainsi que leur royaume, et ils ne virent pas qu'ils allaient au-devant de leurs anciennes erreurs.

Durant la Troisième Guerre, le Fléau mort-vivant assiégea Quel'Thalas afin que son champion, le chevalier de la mort Arthas Menethil pervertisse le Puits pour réanimer Kel'Thuzad. L'armée et son général, Sylvanas Coursevent (en anglais : Sylvanas Windrunner), avaient été vaincus, les terres de Quel'Thalas souillées et le Puits de Soleil menaçait désormais les rares survivants. Le Prince Kael'Thas Sunstrider revint en toute hâte et décida qu'il était nécessaire de sacrifier le Puits pour sauver son peuple. Mais les Quel'Dorei avaient longuement baignés dans ses rayons, et ne comprirent leur addiction à la magie que lorsque les plus faibles succombèrent sous les effets du manque. Le prince Kael'thas regroupa son peuple affaibli et les renomma les Elfes de Sang, ou Sin'Dorei, et la plupart rejoignirent la Horde par la suite, se sentant rejetés par les humains. Néanmoins certains gardèrent le titre de Hauts-Elfes et restèrent aux côtés de l'Alliance, leur soif étant tant bien que mal compensée par des postes touchant aux magies. Un Puits de Lune est également à leur disposition à Hurlevent, afin de les soulager quelque peu. Les Hauts-Elfes sont désormais sans réel foyer, rejetés par leur peuple à Lune d'Argent, et recueillis au sein de l'Alliance.

Les Minardistes | Terres Amérindiennes | Warkyun | Aeryus World