Les Elfes de sang

Jadis les Hauts-elfes habitaient et prospéraient dans le royaume magique de Quel'thalas mais malheureusement, à leur apogée, les Elfes furent arrêtés par le fléau de Lordaeron, conduit par le maléfique chevalier de la mort Arthas, celui-ci détruisit le puits du soleil : la source magique des Elfes. Privés de leur seule source d'énergie, les Hauts-elfes (renommés elfes de sang en raison du massacre de leur peuple) sont condamnés à lutter contre une dépendance de magie absolue menaçant de faire tomber les elfes dans une fin atroce. L'idée de l'anéantissement de son peuple n'était pas plausible par le jeune prince Kael'thas, désemparé, il est prêt à tout même à s'allier avec les démons et leurs chefs pour retrouver leur gloire passée. Leurs yeux autrefois bleus sont devenus verts après la guerre et la destruction presque entière de leur race. Les Elfes de sang sont désormais une race jouable par la Horde depuis l'arrivée de l'extension The Burning Crusade.