Les Tribus Trolls

La tribu Vengebroche (Reventusk)

N'a jamais compté parmi les plus grandes tribus de l'empire Amani, fut presque entièrement balayée lors des Guerres des trolls. Les trolls cédèrent à contrecour et partirent à une distance sure des envahisseurs elfes. Tout comme les autres trolls des forêts, les Vengebroches jurèrent de se venger un jour.

La Deuxième guerre leur en offrit l'occasion. Le chef de guerre Orgrim Doomhammer demanda aux trolls de s'allier à la Horde. En échange, il leur promit que la Horde vaincrait les hauts-elfes et aiderait les trolls des forêts à restaurer l'empire Amani.

La Horde fut brisée par la fin désastreuse de la guerre, et de nombreux trolls des forêts abandonnèrent leurs anciens alliés sans hésiter un instant. Les Revantusk n'eurent d'autre choix que la fuite, car ils étaient bien trop peu nombreux pour libérer les orcs captifs, d'autant que les orcs eux-mêmes ne semblaient plus intéressés par la liberté. Parce qu'ils demeuraient d'une certaine manière loyaux envers la Horde, les Vengebroches subirent de nombreuses attaques de la part des autres trolls des forêts. Finalement, la tribu s'installa sur la côte des Hinterlands, où elle espérait échapper à leur attention.

Puis le courageux orc Thrall commença à établir une Horde nouvelle. Il était déterminé à ce que son peuple retrouve ses traditions chamaniques et fonde sa propre nation. Des nouvelles de cette Horde régénérée et de ses nobles objectifs atteignirent bientôt les Vengebroches qui demeuraient en Lordaeron. La tribu envoya immédiatement ses messagers les plus rapides afin de prendre contact avec les orcs.

Méfiant au début, Thrall se rendit bientôt compte que les Revantusk étaient fondamentalement différents des autres trolls des forêts. Cette tribu n'avait jamais eu beaucoup de combattants ou de ressources, et avait décidé à la place de se spécialiser dans l'art plus délicat de la négociation. Au moment où ils parlèrent avec Thrall, les Revantusk avaient acquis la réputation bien méritée d'être dignes de confiance.


La tribu Fanécorce (Witherbark)

Cette tribus s'est séparée de l'empire Amani à l'issue des Guerres des trolls et sont retournés sur leurs terres ancestrales, dans les régions que l'on appelle aujourd'hui les Hinterlands et les Hautes-terres d'Arathi. Comme tous les autres trolls des forêts, les Witherbark se sont alliés à la Horde pendant la Deuxième guerre, sous la conduite de Zul'jin, un illustre héros troll de la tribu Amani. La Horde essuya une défaite sans appel, Zul'jin disparut, et les trolls des forêts abandonnèrent leurs alliés orcs.

Depuis, les Witherbark vivant dans les Hinterlands ont découvert la présence des Revantusk et ont lancé de nombreuses attaques contre cette petite tribu.


La tribu Vilebranche (Vilebranch)

Elle s'est séparée de l'empire Amani pour retourner dans ses terres ancestrales, dans la région aujourd'hui appelée les Hinterlands. Comme tous les autres trolls des forêts, les Vilebranche se sont alliés à la Horde durant la Deuxième guerre sous la conduite de Zul'jin, un illustre héros troll de la tribu Amani. La Horde essuya une défaite sans appel, Zul'jin disparut, et les trolls des forêts abandonnèrent leurs alliés orcs.

Furieux de l'incapacité des orcs à tenir la promesse d'Orgrim, les trolls Vilebranche rentrèrent chez eux pour y découvrir que la tribu Revantusk s'était installée dans la région. Les Vilebranche pensèrent que cette petite tribu serait une source commode de victimes pour leurs sacrifices rituels.

L'empire Amani remonte à bien avant la Grande Fracture. Il tire son nom de la tribu de trolls des forêts qui, en ce temps-là, était la plus puissante. Par ailleurs, la tribu est fière de compter Zul'jin parmi ses membres. Malgré sa disparition après la Deuxième guerre, Zul'jin reste le plus célèbre et le plus respecté des trolls des forêts de toute l'histoire.

Après la destruction de l'empire Amani dans les Guerres des trolls, la plupart des trolls des forêts se sont installés à distance prudente de Quel'Thalas. Les Amani considéraient de telles précautions comme de la lâcheté. Harcelé par les puissantes sorcelleries des elfes, Zul'Aman diminua beaucoup en taille, mais la tribu Amani resta retranchée aux frontières orientales du royaume enchanté.

Lorsqu'Arthas conduisit le Fléau en Quel'Thalas au cours de la Troisième Guerre, la tribu Amani assista au carnage avec ravissement. Les trolls agirent très vite, lançant une série d'attaques sur les villages hauts-elfes du bois des Chants éternels. À leur grande surprise, les rares hauts-elfes survivants semblaient très affaiblis, et ne se défendirent guère. Les Amani parvinrent à s'emparer d'une bonne partie de la forêt avant que le prince elfe Kael'thas Sunstrider ne revienne en Quel'Thalas.


Les tribus Arbrefeu et Brûleronce (Firetree & Smolderthorn)

Ces deux tribus de trolls des forêts appartiennent à la Horde Noire, un groupe d'orcs, de trolls et d'ogres renégats qui vivent dans le Pic de Blackrock. Les trolls Arbrefeu et Brûleronce honorent grandement la mémoire de Zul'jin et chacune considère l'autre tribu comme une alliée acceptable. Ils méprisent tous les autres trolls des forêts, qu'ils perçoivent comme des déserteurs, et tout particulièrement la tribu Revantusk, à cause de ses liens ténus avec la Horde de Thral


la tribu Les Ecorchemousse (Mossflayer)

Cette tribu s'est séparée de l'empire Amani et ses membres se sont résolus à abandonner entièrement cette région de Lordaeron. Malgré cela, les humains n'ont jamais cessé de harceler les trolls des forêts. Au moment où la Deuxième guerre a éclaté, la tribu Mossflayer avait été repoussée hors de la plupart de ses territoires ancestraux du Lordaeron.

Comme tous les autres trolls des forêts, les Mossflayer s'allièrent à la Horde durant la Deuxième guerre, sous la direction de Zul'jin, le célèbre héros troll de la tribu Amani. Après la cuisante défaite de la Horde, Zul'jin disparut et les trolls des forêts abandonnèrent leurs alliés orcs. Écoeurés, les Mossflayer décidèrent de n'avoir plus rien à faire avec des alliés aussi téméraires et incompétents.

Ils se consacrèrent dès lors à empêcher l'humanité de déferler sur les derniers recoins du Lordaeron.


La tribu Drakkari

Elle constituent l'une des petites tribus chassées des régions civilisées il y a bien longtemps, en raison de leur comportement violent et cruel. Ces trolls barbares s'établirent dans le grand nord de l'ancienne Kalimdor, s'adaptèrent au climat de leur nouvel environnement et fondèrent la nation de Zul'Drak. Après la Fracture, ils continuèrent à vivre dans les frimas de Northrend. Les ruines de la civilisation drakkari parsèment la côte orientale de cette région.


La tribu Crins-de-givre (Frostmane)

Elle a appartenu à la nation de Zul'Drak. Après la Fracture, les Drakkari sont restés sur le continent glacial de Northrend. Les Frostmane et les Winterax, au contraire, se sont installés dans les Royaumes de l'est. En raison de leur hostilité farouche envers les étrangers, les historiens n'ont pas pu déterminer les circonstances de la séparation de ces deux tribus d'avec les Drakkari. On ignore aussi comment elles ont pu s'établir aussi loin de Zul'Drak.


La tribu Hache-d'hiver (Winterax)

Elle a appartenu à la nation de Zul'Drak. Après la Fracture, les Drakkari sont restés sur le continent glacial de Northrend. Les Winterax et les Frostmane, au contraire, se sont installés dans les Royaumes de l'est. En raison de leur hostilité farouche envers les étrangers, les historiens n'ont pas pu déterminer les circonstances de la séparation de ces deux tribus d'avec les Drakkari. On ignore aussi comment elles ont pu s'établir aussi loin de Zul'Drak.


La tribu Scalp-rouge (Bloodscalp)

Elle s'est séparé de l'empire des Gurubashi après la défaite d'Hakkar l'Ecorcheur d'Âme. Les diverses tribus revendiquèrent des territoires dans les vastes jungles de la vallée de Strangleronce, mais ne tardèrent pas à s'entre-déchirer.

La tribu Bloodscalp s'est établie depuis au nord-ouest de Strangleronce. Aujourd'hui encore, ses membres attaquent tous les intrus, y compris leurs voisins Skullsplitter, dans l'espoir de conserver les terres dont ils se sont emparés. Les Bloodscalp éprouvent un grand mépris pour les Darkspear, la seule tribu de trolls des jungles qui ait rejoint la Horde.


La tribu des Sombrelance (Darkspear)

Elle s'est séparée de l'empire Gurubashi après la défaite d'Hakkar l'Ecorcheur d'Âme. Les diverses tribus revendiquèrent des territoires dans les vastes jungles de la vallée de Strangleronce, mais ne tardèrent pas à s'entre-déchirer. Plus tard, la tribu Sombrelance, plus faible que la plupart des autres, fut chassée du continent, et s'établit sur une lointaine île déserte (les Îles Brisées).

Avant le début de la Troisième Guerre, le courageux orc Thrall se libéra de l'esclavage et rassembla son peuple afin de bâtir une nouvelle Horde. Plutôt que d'essayer de s'établir dans les Royaumes de l'est, il décida de conduire cette Horde renaissante au-delà de la mer, en Kalimdor. En chemin, une tempête poussa ses vaisseaux à s'abriter dans la crique d'une île voisine. Les nouveaux venus orcs y furent accueillis par Sen'jin, le vénérable chef de la tribu Sombrelance.

Peu après, un groupe de murlocs captura Sen'jin et Thrall, ainsi que plusieurs orcs et trolls. Thrall parvint à s'évader de sa prison et à libérer une partie des prisonniers, mais en dépit de ses efforts, un sorcier murloc parvint à sacrifier Sen'jin à une mystérieuse sorcière des mers. Mortellement blessé, Sen'jin eut le temps de révéler qu'il avait eu une vision dans laquelle Thrall menait les Sombrelance dans le monde extérieur.

La sorcière des mers, rendue furieuse par la mort de ses séides et la profanation de son sanctuaire, invoqua de puissantes vagues pour balayer l'île. Elles n'empêchèrent pas Thrall et ses forces de vaincre de nouveaux attaquants murlocs, de réparer la flotte endommagée, et de sauver de nombreux survivants trolls.

En mémoire de Sen'jin, Thrall offrit une place dans la Horde aux Sombrelance, ainsi qu'un abri dans le royaume qu'il comptait établir en Kalimdor. Vol'jin, fils de Sen'jin, prit le contrôle de la tribu et accepta l'offre de Thrall. Après le départ des orcs, de nombreux Sombrelance embarquèrent pour Kalimdor. Vol'jin et le reste de la tribu supportèrent la colère de la sorcière des mers, embarquèrent toutes les réserves dont ils pouvaient disposer, et rejoignirent leurs frères dans la nouvelle nation orque de Durotar, près d'un an après sa fondation. Ils s'établirent dans les îles de l'Écho, au large de la côte sud-est.

Pour les Sombrelance, la paix ne dura pas longtemps. Après la Troisième guerre, le grand amiral Daelin Portvaillant conduisit une importante flotte de vaisseaux de guerre contre les forces de Thrall en Durotar. Attaqués, les trolls furent forcés de se replier sur le continent, en Durotar, mais la Horde parvint à vaincre l'amiral.

Grandement soulagés, les Sombrelance revinrent sur les îles de l'Écho... pour y être trahis par l'un des leurs. Un sorcier-docteur du nom de Zalazane employa la magie noire pour priver plusieurs trolls de leur libre arbitre, le forçant à lui obéir. Son influence s'étendit, son armée grandit, et le nombre de Sombrelance libres diminua. Vol'jin finit par ordonner à la tribu d'abandonner les îles de l'Écho, de peur de voir la totalité de son peuple tomber entre les mains de Zalazane.

Les trolls Sombrelance encore libres quittèrent les iles et bâtirent le village de pêcheurs de Sen'jin, sur la côte de Durotar, juste au nord-ouest des iles de l'Écho. Les Sombrelance et leurs alliés attaquent souvent les possessions de Zalazane sur les îles de l'Écho. Ils veulent reconquérir la première demeure des trolls en Kalimdor. Mais le sorcier n'a pas renoncé à son projet de réduire toute la tribu en esclavage. Il continue à envoyer ses trolls sur le continent pour faire tomber d'autres Sombrelance sous son joug.


La tribu Briselance (Shatterspear)

Elle s'est séparé de l'empire des Gurubashi après la défaite d'Hakkar l'Ecorcheur d'Âme. Les diverses tribus revendiquèrent des territoires dans les vastes jungles de la vallée de Strangleronce, mais ne tardèrent pas à s'entre-déchirer.

Par la suite, les Briselance se sont établis sur la côte nord-est de Sombrivage, à un continent de distance de Strangleronce. Discrets et apparemment peu expansionnistes, les Briselances sont une des rares tribus trolles amicales envers n'importe quel faction. En effet, ils vivent dans un village reculé entre Gangrebois et Sombrivage là où les Chutes de la vénéneuse coulent. Ils y vivent en paix et passent leurs journées à danser et faire la fête, ce qui est plutôt rare. On ignore pourquoi ils se sont établis là. En tout état de cause, leur choix est bizarre : au milieu des montagnes et entourés d'elfes de la nuit, leurs plus anciens ennemis...


La tribu Casse-crâne (Skullsplitter)

Elle s'est séparé de l'empire des Gurubashi après la défaite d'Hakkar l'Ecorcheur d'Âme. Les diverses tribus revendiquèrent des territoires dans les vastes jungles de la vallée de Strangleronce, mais ne tardèrent pas à s'entre-déchirer.

La tribu Skullsplitter s'est établie depuis au nord-ouest de Strangleronce. Aujourd'hui encore, ses membres attaquent tous les intrus, y compris leurs voisins Scalp-rouge, dans l'espoir de conserver les terres dont ils se sont emparés. Le Clan Casse-crâne éprouve un grand mépris pour les Sombrelance, la seule tribu de trolls des jungles qui ait rejoint la Horde.


La tribu Furie-des-sables (Sandfury)

Cette tribu appartenait à l'empire Gurubashi. La Grande Fracture provoqua l'éparpillement des trolls des jungles sur différents territoires. Les Sandfury se retrouvèrent isolés, dans ce qui ne tarda pas à devenir le désert de Tanaris.

Les trolls finirent par s'adapter à ce nouvel environnement très dur. Aujourd'hui, ils ne ressemblent plus que superficiellement à leurs ancêtres les trolls des jungles. Depuis la Fracture, ils ont été forcés de céder une grande partie de Tanaris à des étrangers, et défendent férocement ce qui reste de leurs terres.

De nouvelles batailles éclatent tous les jours entre les trolls des sables et un large assortiment d'intrus. Une bonne part de ces conflits tourne autour des deux moitiés d'une épée de grand pouvoir, Sul'thraze la Flagellante. La rumeur prétend qu'elle se trouverait quelque part dans Zul'Farrak. Par ailleurs, les trolls des sables rendent un culte à une hydre colossale, qu'ils appellent Gahz'rilla. Depuis des générations, des illustrations et descriptions de cette créature fascinent les aventuriers.


La tribu Crocs-d'ombre (ShadowTooth)

C'est une tribu de trolls vivant au mont Hyjal, ils ont aidé les Orcs les Humains et les Elfes de la nuit à protéger l'arbre-monde, mais... pas gratuitement. En contrepartie, les unités devaient être payées comme des mercenaires.


La tribu Zandalar

Les premiers trolls connus appartenaient à la tribu Zandalar. Tous les autres trolls en descendent. La plupart des Zandalari appréciaient par-dessus tout le savoir, mais une importante minorité désirait avant tout des conquêtes. Ces dissidents finirent par quitter la tribu pour former les leurs. Le temps passa, et ce qui restait de la tribu Zandalar en vint à être considéré comme une caste de prêtres par tous les trolls. Les Zandalari travaillaient sans relâche à enregistrer et à préserver l'histoire et les traditions des trolls, et tentaient de faire progresser la société trolle dans son ensemble.